Le Plomb en fonderie

L’histoire du plomb

Le plomb est relativement abondant dans la croute terrestre c’est l’un des métaux les plus anciennement connus et travaillés.
Le plomb apparaît comme un métal gris et bleuâtre. Quand il s’oxyde, il prend une teinte blanche. Ce métal est malléable et conducteur. Il possède une bonne résistance à la corrosion et réagit facilement avec des composés organiques.

Performance du plomb dans le nautisme

Le plomb est un matériau très lourd, il possède une densité de 11,35 contre 7,8 pour l’acier et 7,4 pour la fonte. Cette haute densité lui permet :

De réduire les tirants d’eau grâce à un centre de gravité réduit.
D’avoir une faible surface pour une haute densité

Le plomb a l’avantage de ne pas s’oxyder donc il ne rouille pas, ce qui lui permet d’être un matériau largement utile dans le domaine du nautisme.

Le plomb : sa toxicité 

 –

Caractéristiques du plomb

Température de fusion du plomb : 327°C

Température d’ébullition du plomb : 1755°C

Dureté : 1,5

Masse volumique : 11,35 g·cm-3

Cours du plomb : http://www.lme.com/en-gb/metals/non-ferrous/lead

Recyclage du plomb

Le recyclage devient de plus en plus essentiel, aussi bien pour des raisons économiques qu’environnementales.

Le plomb montre le taux de recyclage le plus élevé́ de tous les matériaux communément utilisés aujourd’hui. Ce résultat est dû à ses propriétés fondamentales et à ses utilisations qui rendent les produits à base de plomb facilement identifiables et économiques à collecter et à recycler. En conséquence, plus de la moitié du plomb produit et utilisé chaque année à travers le monde a été précédemment utilisé dans d’autres produits. Plus important encore, le plomb étant un élément naturel, la qualité́ du plomb recyclé est identique au métal primaire issu de l’extraction.